Actualité Politique

JOURNÉE « SETAL SUNU REEW » À SAINT-LOUIS Le PM Sonko s’interroge sur les 60 milliards dépensés pour le Programme d’assainissement des dix villes

Samedi, à Saint-Louis, à l’occasion de la 2e journée du Programme Setal Sunu Reew, le Premier ministre Ousmane Sonko a révélé que 60 milliards FCFA ont été décaissés pour le programme d’assainissement des dix villes dont Saint-Louis. Le PM constate que l’argent a été dépensé par l’ancien régime sans que les infrastructures voient le jour. C’est pourquoi, il a enjoint le ministre de l’Assainissement et le Directeur générale de l’ONAS de faire une évaluation du programme d’assainissement concernant ces 10 villes ayant « bénéficié » des 60 milliards.

Par ABLAYE DIALLO

Le Premier ministre Ousmane Sonko a été chaleureusement accueilli par la population de Saint-Louis en l’absence du Président Bassirou Diomaye Faye parti au Sommet des chefs d’État de la CEDEAO à Abuja, au Nigeria. Pour cette 2e journée du Programme Setal Sunu Reew, le PM était accompagné par le ministre de l’Assainissement Dr Cheikh Tidiane Dièye et du Directeur général de l’Office national de l’Assainissement Dr Cheikh Dieng.

Avec l’insalubrité généralisée dans le quartier de Pikine et ses environs, le Premier ministre n’a pas manié dans la langue de bois en ce qui concerne l’assainissement de la ville. Mieux, il a même révélé un scandale : « Personne ne veut vivre dans ces conditions d’insalubrité. Je comprends le désarroi des populations de Pikine. Cela doit prendre fin au Sénégal ». Ainsi Sonko a demandé au Directeur général de l’ONAS et au ministre de l’Assainissement de faire une évaluation de ce qui a été fait. À cet effet, il leur a donné une semaine pour faire un audit du programme d’assainissement qui consistait à mettre 60 milliards CFA dans le programme d’assainissement des dix villes. Et le PM d’ajouter : « La station d’épuration d’eau qui devait être construite ici n’a pas été réalisée. Le canal qui a été construit est au niveau de la mer. Il était prévu la construction d’une station pour permettre de traiter et d’évacuer l’eau. Pourquoi jusqu’à maintenant cette station n’a pas vu le jour alors que l’argent a été dépensé ». Il faut préciser que ces travaux d’assainissement d’un montant global de 16 milliards de francs CFA concernaient particulièrement les zones suivantes : Guet-Ndar, Pikine 1 et 2, Pikine route de Dakar, Ndiolofène Sud, Cité Niakh, Diamaguène et Ndiolofène Nord, la zone périurbaine de Sanar Peulh, Cité Saed Boudiouck, Ngallèle Nord et Sud.

Il faut rappeler que 19 septembre 2012, lors d’un Conseil présidentiel, l’Etat du Sénégal avait établi un Plan décennal de lutte contre les inondations (2012-2022) dont le budget était évalué à plus de 766 milliards FCFA. Oumar Guèye, le ministre des collectivités territoriales de l’époque, avait promis la fin des inondations dans le pays. En 2020, au moment où que le Sénégal était frappé par des inondations, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a fustigé la gestion de Macky Sall sur sa page Facebook. « Le plan de lutte contre les inondations a été intentionnellement abandonné. Les 750 milliards n’ont jamais été dépensés. Les inondations ont cessé d’être une priorité après mon départ du Gouvernement. Tels sont les faits », déclarait l’ancien PM suite aux inondations répétitives après son éviction du gouvernement.

Une chose est sure : le programme d’assainissement dit des dix villes visant à améliorer l’environnement des quartiers et des villes et financé par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) n’a pas donné les résultats escomptés. La ville de Saint-Louis, qui devait bénéficier sur les 60 milliards d’un montant de 16 milliards dont les 7 mobilisés pour la grande bourgade de Pikine – un quartier de Saint-Louis –, reste confrontée toujours aux inondations en attendant la reprise des travaux mis à l’arrêt.

Dans le même sillage, deux milliards de francs CFA étaient par la suite consentis par l’Etat pour le programme d’assainissement à l’Université Gaston Berger (UGB). Là aussi, rien n’a été fait. Où sont passés les 16 milliards de la Boad et les 2 milliards de l’Etat débloqués pour l’assainissement de Saint-Louis et de l’UGB ? Mystère et boule de gomme.

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires